Quatre fromages Amour et Tradition à découvrir dans le cadre de la levée de fonds pour la Fondation soeur Angèle

Dans le cadre de la levée de fonds au profit de la Fondation Soeur Angèle qui se déroule jusqu’au 30 octobre prochain, les artisans fromagers Amour et Tradition sont fiers de participer en remettant 1$ le kilo de fromage vendu en magasin ainsi qu’auprès des restaurateurs sur les 24 fromages identifiés et arborant du logo de la fondation. Nous vous présentons aujourd’hui quatre fromages participants à découvrir.

Jusqu’au 30 octobre, recherchez le logo et dégustez nos bons fromages !

FSA_autocollant

Le Soeur Angèle

Le fromage Le soeur Angèle, bien entendu fait partie de la liste ! Fabriqué par la fromagerie Kaiser, il est fait à partir d’un trio distinctif de lait de vache, de lait de chèvre et d’un ajout de crème. Il a une odeur de champignons frais.

Le fromage fût lancé en 2008 et nommé en l’honneur de Sœur Angèle, célèbre religieuse québécoise connue pour son amour et son enseignement de la cuisine. Depuis son lancement, pour chaque kilo du fromage vendu, une partie des profits est versée à la Fondation Sœur Angèle, fondée et chapeautée par celle-ci.

Capture d’écran 2014-11-13 à 09.32.19

Roubine de Noyan

Son nom rappelle l’emplacement de la fromagerie Fritz Kaiser dans la municipalité de Noyan, située aux abords de la rivière Richelieu en Montérégie. Il dégage des odeurs de champignons de terre et de truffes, goût subtil de beurre noisette.

Capture d’écran 2014-11-13 à 09.29.02

Victor et Berthold

Fromage au lait thermisé à croûte lavée avec une odeur de beurre et d’herbe et une saveur légère de fruit.

Le fromage est offert en version classique ou de réserve. Il acquiert l’appellation « de réserve » en vertu d’un affinage prolongé de 40 jours, soit un total de 100 jours, qui lui donne un caractère nettement différent de l’original. Il gagne en intensité sans devenir agressif.

Tel qu’expliqué dans cette vidéo, son nom est un hommage aux générations de Guilbault qui géraient autrefois la ferme familiale, soit Victor, le grand-père de Martin Guilbault, fondateur de la fromagerie, et Berthold, son oncle. À l’époque, le fromager produisait son fromage avec le lait cru de son propre troupeau. Aujourd’hui, les fromages sont fabriqués avec le lait thermisé du troupeau d’un voisin

Victor et Berthold_CMYK_FLAT

Le Cru du Clocher

Ce fromage au lait cru conjugue les nuances de la maturité aux audaces de la fraîcheur.

Le Cru du Clocher offre une excellente sensation en bouche et rappelle les cheddars fabriqués voilà 50 ans, lorsqu’il y avait une fromagerie par village.

Comme nous l’explique fièrement la fromagère Hélène Lessard dans cette vidéo, Le Cru du Clocher, de la couleur d’un lingot d’or, doit son nom à sa forme allongée qui rappelle celle du clocher du village!

Cru du Clocher_CMYK_FLAT